2018

Edito

Petit précis de mythologie

Dian, déesse de la Chasse, est la soeur jumelle d'Apollon, dieu de la Musique. Lui est Soleil ; Elle, Lune. Et, c'est à l'instant précis où ces deux astres  se croiseront que des premières notes de la 9ème édition du Jazz Bat la Campagne résonneront. Ce phénomène se produira tous les vendredis soirs (ou presque) des mois de mai et juin. 

Les lieux qui accueilleront  ces concerts n'ont rien à envier l'Olympe : théâtre secret, logis médiéval, vallée verdoyante ou bien encore rivière ondulante. 

 

Heureusement, Zéphyr vous soufflera de douces mélodies d'électrojazz, vous conduira vers un jeune prodige à la guitare enchanteresse, et, guidé par Dyonisos, au rythme d'un blues comme on les aime, vous dégusterez comme chaque année du bon vin accompagné de bonne chère. 

 

 

Nom de Zeus ! Cela ne s'arrête pas ici : les 13, 14, 15 juillet, c'est à Parthenay que le mythe continue. Un cortège d'instruments défilera en ville, et le soir, sur les berges du Thouet, vous surprendrez peut-être nymphes et autres satyres jouant, chantant, dansant, espérant, que jamais Apollon ne s'éveille. Diane, vite ! Sèche-toi, habille-toi, prend ton saxo et rejoins-nous, le jazz n'attend plus que ta flèche d'envoi.